Extension… respiration

L'acquisition du terrain, au n°100

En dix ans, les champs de missions de la SMEP se sont multipliés et le personnel est toujours plus nombreux.


Dans l'objectif de s'agrandir un jour, la SMEP acquiert le 25 juin 1898 le terrain attenant à la Maison des Missions au n°100 du boulevard Arago.



Élèves missionnaires dans le jardin


Élève missionnaire dans le jardin

Alfred Boegner, acteur de l'extension de la Maison

Les locaux étant devenus trop exigus, Alfred Boegner fait en 1903 une communication en direction du Comité en faveur de l’agrandissement du bâtiment.

« La Maison des missions inaugurée en 1887 a été un admirable instrument de travail, parfaitement adapté aux besoins de l’œuvre telle qu’elle existait à l’époque. Mais, depuis lors, cette œuvre a triplé, et la Maison de répond plus aux exigences de l’heure actuelle » Alfred Boegner.


La chapelle de la Maison



Extrait d'une note pour l'agrandissement d'Alfred Boegner et tableau chiffré de la fréquentation du bâtiment



Le Comité, à l'heure du thé dans le jardin

Une nouvelle aile en 1909

L’extension est placée sous l’autorité du même architecte, Monsieur Walwein. On peut ainsi parier sur une unité entre les deux constructions.

La construction achevée du nouveau corps de bâtiment comporte au sous-sol, deux vastes salles.

Au rez-de-chaussée se trouvent deux bureaux séparés par des cloisons. 

Le premier étage devient l’appartement du directeur, qui se voit doté d’une grande chambre pourvue d’un cabinet de toilette et deux petites chambres supplémentaires. 

Au troisième étage ont été aménagées trois nouvelles chambres d’élèves.



Rapport sur l'agrandissement par Edouard-Emmanuel Grüner


Plan du 1er et  2ème étage


Plan du 3ème étage

Plan du sous-sol



Plan du sous-sol


Plan de coupe transversale