Le rêve d’une maison

Entre 1822 et 1886, la Société des Missions Évangéliques de Paris (SMEP) réside dans cinq bâtiments différents, toujours en location dans Paris.

A cette époque, force est de constater que l’exiguïté des différents bâtiments rend difficile l’organisation de l’enseignement des élèves missionnaires.


Première Maison des Missions, en location
au 85 Bd du Montparnasse

Dès 1882, l’idée d’acheter une maison germe  dans l'esprit du pasteur Alfred Boegner, directeur de l‘institution, très tôt rejoint par Eugène Casalis, directeur honoraire.


 Alfred Boegner


Eugène Casalis

Comité directeur de la SMEP

La décision

En 1884, Alfred Boegner propose au Comité Directeur de la SMEP l’achat d’une maison déjà existante qui répondrait aux besoins de la Société.

Les maisons visitées ne conviennent malheureusement pas, comme l'hôtel situé au 19 rue de Varennes.

Le nombre des élèves à loger est de plus en plus important. On commence à songer sérieusement à acheter un terrain pour y faire construire une grande maison.

On pourrait enfin l'aménager en fonction des besoins de l'institution.

En mai 1885, le pasteur Boegner et le docteur Gustave Monod (vice-président de la SMEP) ont une discussion décisive qui va faire prendre conscience à Gustave Monod de l’urgence d’acquérir une Maison pour la Société.

C’est le 3 juin 1885 que le Comité vote officiellement le projet d’achat d'un terrain pour la construction de la Maison.


Adjudication d'un hôtel rue de Varennes


Récit de Gustave Monod